La Tentation de l’Ame Vagabonde

05.09.17
Par Juanito
The Temptations - All Directions

Quintette formé à Détroit en 1961, The Temptations a chauffé les scènes soul de la ville avant d’être signé chez Miracle Records, une filiale de la Motown. Le groupe connaitra un grand succès à la fin des sixties notamment grâce à leur collaboration avec Smokey Robinson, le chanteur du groupe The Miracles, qui leur produira le titre My Girls, un de leurs plus gros succès.

C’est aussi une période où le groupe enrichit son répertoire musical de quelques influences psychédéliques, funk qui vont de pair avec des textes plus engagés. C’est dans cet esprit que sort All Directions en 1972, avec son fameux Papa Was A Rollin’ Stone un de leurs meilleurs titres. Rien à voir avec le groupe du même nom, l’histoire d’un gamin interrogeant sa mère sur un père disparu à l’âme vagabonde (rolling stone).

The Temptations_photo

Un morceau au départ écrit par les compositeurs de la Motown Norman Whitfield et Barrett Strong pour le groupe The Undisputed Truth qui ne rencontra pas le succès. Whitfield proposa alors aux Temptations une version explosant le format des 3 mn des standards soul de l’époque pour un groove psychédélique de près de 12mn. C’est dans l’air du temps, une époque où Isaac Hayes sur Hot Buttered Soul ou Marvin Gaye sur What’s Going On proposent eux aussi des titres aux orchestrations flamboyantes de plus de 10mn, les temps changent…

Et l’album contient quelques autres pépites entre productions personnelles, le standard I Ain’t Got Nothin’ et des reprises telles Funky Music Sho Nuff Turns Me On d’Edwin Star. Un incontournable de la soul music.

The Temptations « All Directions » (1972, Motown Records)

« Funky Music Sho Nuff Turns Me On »

« Run Charlie Run »

« Papa Was A Rolling Stone »

« I Ain’t Got Nothin’ »

The Temptations en live sur Papa Was A Rollin’ Stone.

En prime la « Line Dance » de la mythique émission Soul Train sur le titre Papa Was A Rollin’ Stone, toujours aussi bluffant les pas de danse des participants!

 

Laisser un commentaire

Commentaire