Office du Tourisme de la Baltique

02.05.17
Par LRC
loffler

Christian Löffler s’inscrit dans la lignée d’un Trentemøller, de Recondite ou d’un Pantha du Prince : sa musique se peint par petites touches pastel sur un fond sombre. Ombres et lumière, nappes abstraites et épurées, digital et organique : il n’est pas étonnant que le compositeur allemand a produit son deuxième album en solitaire, dans une cabane donnant sur la baltique. En plus il a du bouffer sans doute des harengs tous les jours ce qui n’est pas forcément bon pour le moral.

Mais Löffler aime aussi amener une pointe de légèreté vocale, avec plusieurs morceaux ou la voix de la chanteuse Mohna, déjà présente sur son premier album, est samplée plutôt que posée sur des beats chthoniens.

Un excellent album qui ravira tous les amateurs de deep house minimale, tendance bio et contemplative.

Christian Löffler « Mare » (2016, Ki Records)

« Myiami »

« Haul » (ft. Mohna)

« Pacific »

 

Laisser un commentaire

Commentaire