Skatalites en Orbite

05.07.17
Par Juanito
Skatalites - Independence Ska and the Far East Sound

A ceux qui pourraient encore croire que le ska est une musique anglaise inventée par Madness ou The Specials dans les années 70, il est temps de revoir quelques fondamentaux en histoire-géo! Tout cela commence sous le soleil caribéen, dans une île féconde entre toutes, la Jamaïque!

Dans les années 50, l’île est encore anglaise, elle n’obtiendra son indépendance qu’en 1962, le style local en vogue est le mento, musique au tempo assez doux. Mais l’arc caribéen est une véritable chaine de volcans musicaux où explosent la tectonique des partitions et influences, depuis le nord enfiévrés de musiques cubaines jusqu’au sud chaloupé de Calypso à Trinidad-et-Tobago. Sans compter les radios américaines où jazz, rhythm and blues et rock’n’roll déferlent sur les ondes.

De toutes ces influences naitra le ska, musique au rythme soutenu et hypnotique que viennent parfois enflammé quelques cuivres. Le style trouva rapidement écho auprès d’une génération chaloupée de rhum et marijuana qui n’attendait que cela pour se déhancher.

Et les Skatalites furent les apôtres de cette nouvelle religion du groove, une bande de musiciens issus du label Studio One, temple de la musique jamaïcaine. Un prestigieux collectif de musiciens qui compta dans ses rangs Don Drummond, Roland Alphonso, Jackie Mittoo…

Skatalites « Independence Ska and the Far East Soud » (2017, Studio One – Soul Jazz Records)

Roland Alphonso and The Skatalites « Bearsman Ska » (1966)

The Skatalites « Russian Ska Fever » (1965)

The Skatalites « Guns Of Navarone » (1965, reprise du thème du célèbre film)

Roland Alphonso and the Studio One Orchestra « El Pussy Cat Ska » (1965, une reprise de Mongo Santamaria)

Guns of Navarone entre images du film et scène de danses ska d’époque, un gros succès en son temps.

Le même morceau plus de 40 ans après joué live en 2010 au festival d’Altavoz en Colombie.

 

Laisser un commentaire

Commentaire