Chamallows Groove

01.09.10
Par Juanito
Dou-Da-Dou

C’est la rentrée ! On espère que vous n’avez pas trop abusé des substances illicites. Je pensais aux marinades et mojitos, néfastes pour le développement durable de votre bilan sanguin… Pour ce qui est des nourritures spirituelles on espère que nos sélections vous auront permis d’affronter la torpeur des siestes et la chaleur des dancefloor !

C’est reparti pour notre quatrième saison (déjà…) On essayera d’ouvrir, de temps à autre, notre horizon : interview d’artistes, regard sur d’autres arts (notamment la BD, les livres)… Mais sans jamais se départir du groove qui brûle en nous ! On reprend en douceur avec cette compilation aux saveurs de nostalgie et de chamallows.

La chanson française des années 60 et 70 réserve parfois quelques surprises quand elle s’aventurait dans le psyché. « Dou Da Dou : the unlimited french lost catalogue » une compilation dénichée par le plus grand des hasards au fin fond d’une boutique de BD d’occasion…

Une sélection très intéressante entre psyché, groove et kitsch. Des morceaux souvent cultes auprès de certaines faunes musicales, avec même quelques participations prestigieuses, France Gall, Demis Roussos, François de Roubaix… Avec ce dernier, et d’autres, ce sont aussi les musiques de films ou de séries qui sont dépoussiérés.

A commencer par le superbe « Dou Da Dou » de Michèle Richard (actrice et chanteuse canadienne) sur une composition de Henri Salvador pour le film « L’Explosion ». Fondant comme un chamallow !

On poursuit avec Marcel Zanini, clarinettiste et jazzman reconnu, sur une reprise déjanté et humoristique du standard brésilien « Nao vem que nao tem » de Carlos Impérial. Le titre sera à nouveau repris par Brigitte Bardot « Tu veux ou tu veux pas »…

Arrive ensuite Demis Roussos & Stelios Vlavianos sur un morceau qui n’est que la face B du 45 T sorti en 1972, BO de la série « Le Jeune Fabre » suite de la série « Belle et Sébastien ». Un morceau assez étonnant, pour un générique télé d’époque, avec ses lignes de basse et flutte traversière hypnotiques.

« Dou Da Dou : the unlimited french lost catalogue » (2005, Vadim Music)

Michele Richard “Dou Da Dou”

Marcel Zanini “Wana Nene Wana Nana”

Demis Roussos et Stelio Vlavianos “A Travers Montmarte”

 

Un commentaire

    1. BioHazardBoy le :

      Y a du bon ! C’est vrai que Demis enflamme sa flute de façon fort moderne :p
      Tu as toujours le don pour trouver des compiles improbables !

Leave a Reply to BioHazardBoy

Commentaire