USA 2.0

05.11.08
Par LRC
barack

Enfin de bonnes nouvelles ! Nous n’aurons donc pas droit aux excuses de Sarah Palin après l’hiver nucléaire: “J’suis désolée, j’ai appuyé sur le bouton rouge par erreur”.
Bien plus que sa couleur de peau c’est surtout le changement qu’incarne le nouveau président qu’il convient de célébrer. Il faut dire que les chantiers ne manquent pas: remettre l’économie américaine à flot, mater le système financier international, éviter d’assister à un concert privé de Carla Bruni à l’Elysée, se désengager d’Irak et trouver un antidote à la crème de blanchissement de Michael Jackson.

J’espère que Barack Obama sera digne des espoirs immenses qu’il a su susciter. Il aura au moins l’avantage de passer après le pire président américain depuis Reagan et de trouver un environnement international qui, paradoxalement parce qu’il est au bord du gouffre, ne demande rien de mieux que de renouer le dialogue avec les Etats-Unis.
Les lune de miel ne durant généralement pas si longtemps, réjouissons nous béatement quelque temps !

Mama Cass Elliott – “New World Coming” (1970)

Tags : -
 

Un commentaire

    1. Juanito le :

      Yes we can!
      Yes we groove!
      Un moment historique, plein de promesses et d’incertitudes…
      Mais oui je me réjouis béatement.

Leave a Reply to Juanito

Commentaire