Le Petit Prince

19.03.10
Par LRC
Pantha du Prince - Black Noise

DJ et Producteur allemand vivant entre Berlin et Paris (d’où son nom de scène à la française), Hendrik Weber alias Pantha du Prince publie ici son troisième album sur le très branché label Dial basé à Hambourg.

Pantha Du Prince Black Noise

“Black noise” fait référence à certaines fréquences infra-basses, imperceptibles à l’oreille humaine, comme celles produites par un tremblement de terre. C’est donc dans les alpes, sur le lieu ou un village fut enseveli lors d’un glissement de terrain, que notre ami princier s’enferma pendant plusieurs mois pour trouver l’inspiration afin de produire son album.

Cloches d’églises disparues, vents électroniques et nappes phréatiques synthétiques: le paysage que nous propose Pantha du Prince est à la fois serein et toujours oblique, à l’image de sa pochette bucolique qui déconcertera plus d’un amateur de techno. Une électro organique et sereine qui me semble prometteuse, ou synthés et sons naturels convergent.

Finalement, cet album devrait être considéré comme l’œuvre fondatrice de la véritable tecktonik…

Pantha du Prince – “Black Noise” (2010, Dial)

“Es Schneit”

“The Splendour”

“Abglanz”

Tags : - - -
 

Un commentaire

    1. Juanito le :

      Très bien le Petit Prince, il ne dessine pas de mouton mais j’aime bien les cloches de vaches!
      Le mix des alpages…

Leave a Reply to Juanito

Commentaire