Objet Groovant Non Identifié

10.12.07
Par Juanito
cocorosie

Au départ, Cocorosie un duo plutôt folk-pop, assez psyché, créé en 2003 autour des 2 sœurs: Bianca “Coco” et Sierra “Rosie” Casady. Cet album, 3ème opus du groupe américano-canadien, est l’occasion d’une ouverture sur d’autres influences.

Pas de doute l’ouverture et le métissage sont au rendez-vous, à tel point que l’on a du mal à qualifier le résultat, notamment sur une des sélections en écoute: Japan. On croirait des hobbits, tout droit sortis d’un univers à la Tolkien, s’essayant au Dub après avoir dégusté une omelette aux amanites tue-mouche accompagnée d’elixir elfique…

Enigmatique composition de ce duo de malicieuses sorcières, à l’image de l’album, autant torturé que mélodique. La sœur Bianca fut élevée dans la tradition des indiens Anasazi par sa mère et son beau-père « Aigle du Ruisseau Guérisseur », ceci expliquant peut-être cela… On feindra à peine la surprise en apprenant que l’album a été enregistré en Islande avec le producteur de Bjork…
Parfait pour le tea-time en relisant « Alice au Pays des Merveilles », vous prendrez juste soin de remplacer la bergamote par le peyotl dans votre thé…

CocoRosie – “The Adventures of Ghosthorse and Stillborn” (2007, Touch and Go Records)

“Rainbowarriors”

“Japan”

 

3 commentaires

    1. Juanito le :

      Merci pour la vidéo, elle illustre bien l’univers musical et poètique des 2 soeurs, ce mélange d’instruments acoustiques et de jouets…
      Pourquoi acheter un super clavier avec plus de fonctions qu’un robot électroménager hightech quand il suffit de piquer le pauvre synthé fisherprice de votre petit neuveu?
      C’est la magie de ces sisters, elles ont créé leur monde en gardant leur âme d’enfant…

    2. BiohazardBoy le :

      Ahh ces deux soeurs ! je suis tombé amoureux d’elle lors du concert donné au Zénith de Rouen à l’occasion de la future ouverture du "Hangar 106". Grandes performances vocales, allant du rap à l’opéra lyrique, sur fond de "fusion totale" et de bruits divers. Leur slameur est épatant en live, capable de reproduire tous les instruments à la bouche. "Good Friday" a servi de support pour une pub de parfum, où un couple fait une sieste dans une cabane en haut de la canopée amazonienne.

Leave a Reply to BiohazardBoy

Commentaire