• MUSICWITHSTYLE

  • COMMENTAIRES

  • ELFREEMAN { Caliente est ma devise ! Gracias Juanito ! }
  • Drod { EXxxxxxcelllllllllent !!!!! }
  • Juanito { Excellent mix, depuis le remix du classique Tres Golpes de Toto La Momposina jusqu'à cette apothéose de Bateria! Respect et... }
  • Juanito { Oui bonne remarque sur le label, d'ailleurs en cliquant sur le tag en bas d'article on a une petite idée... }
  • Jane Doe { J'hésite entre excellentissime ou kitschissime... Va pour les deux ! }
  • LRC { Excellent label ce Born Bad Records, toujours défricheurs de perles improbables ! }
  • LRC { Cyril, sans doute quelques influences psychédéliques de l'époque... :-) }
  • Cyril RC { Oui très bon titre que ce "Jerk Vidé" qui a, je trouve, un p'tit quelque chose du "Light my Fire"... }
  • Juanito { Belle découverte d'archéogroove, validé par le Dr Juanito! ;-) J'adore son titre Jerk Vidé! }
  • Rick { Jolie découverte, du indie pop comme je l'aime. }
  • Juanito { Merci Tiphaine! :-) Bonne écoute et bon groove!! }
  • Pona { Le mort peut encore exiger des droits? }
  • Pona { SBTRKT, ce sont les initiale du prénom c'est ça? En tout cas il le nez aussi creux que son nom... }
  • Tiphaine { alors je vais me précipiter pour écouter tout l'album....très agréables , très plaisants ces extraits Juanito }
  • LRC { Le début d'une belle série on espère ! }
  • Juanito { Merci à toi Ivan! J'avais oublié ce morceau de St Germain reprenant la panthère rose... T'as raison il y a... }
  • Ivan { ..et dire que mécaniquement, c'est le site de libé que je regarde chaque jour.. au lieu de venir flairer les... }
  • LRC { Bien!!! Je la préfère dans le champ de coton plutot que la boite de jazz. Belle prod aussi. }
  • UM Podcast #37 – El Freeman – LatinoiD

    03.07.15
    Par LRC
    umpodcast37-latinoide

    Deuxième volume de la série Ethno-House d’El Freeman cet opus regarde vers le sud plutôt que l’orient. Quelques classiques (Michel Cleis, Gypsymen), une intro irrésistible (Tres Golpes) et l’entêtant « El Lloron » (il me semble bien que la voix de Celia Cruz se balade dessus…).

    A vos mojitos !

    Listen

    Tracklisting

    1 – DJ Fronter – Tres golpes
    2 – Michel Cleis – La mezcla
    3 – Javi Colina, Quoxx – El lloron
    4 – Todd Terry, The Gypsymen – Babarabatiri
    5 – Sergio Fernandez, Milex – La fiesta
    6 – Deep Connect – Batucada
    7 – Federico Scavo – Baion
    8 – Bilber, Sergio Muniain – Agarota do samba
    9 – Afro-Tek – Guitar show
    10 – Latin Impressions – Bateria
     

    Rififi et LSD chez les Yéyés

    02.07.15
    Par Juanito
    Wizzz: Psychorama Français 66-71

    Un jour j’ai lu une interview du groupe Air affirmant que si les anglais avaient eu la pop dans les années 60, les français et italiens avaient eu de leur coté les musiques de film… L’épicurien des BO que je suis ne pouvait que déguster cette idée. Et s’il est vrai qu’au chaudron psyché de la pop anglo-saxonne, ne répondait en écho que le son convenu de la génération yéyé en France, c’est que la mémoire méconnaît ses répertoires. Entre scène underground et artistes méconnus, en creusant au profond des catalogues des maisons de productions, on extrait parfois quelques trésors…

    Dans cette veine votre serviteur vous avait déjà présenté les compilations 69 Année Erotique ou Dou Da Dou : The Unlimited French Lost Catalogue, des petits bijoux à redécouvrir.

    L'Oeil - Bernadette

    Quelques strates plus profondes dans la noirceur des catalogues de vinyles et les ombres de l’oubli, Wizzz : Psychorama Français 66-71 est une plongée du coté obscur de la force yéyé. Des artistes inconnus, au mieux oubliés, la BO d’une génération libérée, des textes imbibés de sexe et de drogue, et quelques pépites musicales, comme ce titre déjanté Bernadette, hommage délirant à Bernadette Soubirous, unique morceau connu du groupe L’œil ou encore Le Pape du Pop de Stéphane Varègue, aux arrangements signés Michel Colombier, collaborateur de Pierre Henry ou Gainsbourg.

    Messieurs Richard de Bordeaux et Daniel Beretta

    Et que dire du titre Psychose, groove psychiatrique de Messieurs Richard de Bordeaux & Daniel Baretta, arrangé par Jean-Claude Vannier, autre collaborateur de Gainsbourg… Le morceau improbable fera le succès de ce duo haut en couleur, de belles carrières musicales et des personnages truculents! Le premier commençant sa carrière en gagnant son poids en pruneaux lors d’un concours de chant à Villeneuve-sur-Lot, le second finissant par doubler la voix de Arnold Scharzeneger au cinéma pour ne citer que deux anecdotes savoureuses les concernant…

    Wizzz : Psychorama Français 66-71 (2015, Born Bad Records)

    L’Oeil « Bernadette »

    Stéphane Varègues « Le pape du pop »

    Messieurs Richard de Bordeaux et Daniel Beretta « Psychose »

    Quelques rares images du morceau Psychose extraite d’une émission bien sixties…

     

    Requiem Pour Un Jerk

    30.06.15
    Par LRC
    martial

    Cé-Cé-Cé-Célimène !
    Cé-Cé-Cé-Célimène !

    Eclipsé par son tube devant l’éternel, toujours au hit parade estival du camping « Les cigales » en 2015, David Martial n’a pas eu la reconnaissance qu’il aurait mérité. Mais certaines voix ont assez de miel pour attirer notre équipe d’archéologues du groove, dirigée d’une main de fer par le Dr Juanito.

    Avant de faire swinguer les métropolitains, le crooner de St Pierre de la Martinique a enregistré a la fin des années 60 quelques perles de la musique antillaise, dans un époque de renouveau de la culture caraibéenne. Cette compilation de titres de 1966 est un doux reflet du parfum latino-américain à la vogue de l’époque : merengue, soul… Les rythmes s’accélèrent. Martial chante en créole, n’hésite pas à apporter des éléments de jazz ou de bossa, et exprime une liberté vocale qui résistera moins bien au formatage de ses productions des années 80.

    La preuve par les titres avec le très groovy « Laetitia » et surtout l’incroyablement moderne « Jerk Vidé », le « Requiem pour un con » de la musique antillaise…

    David Martial « Lucie / Jerk Vidé / Elise » (1966, Aux Ondes)

    « Ernestine »

    « Jerk Vidé »

    « Laetitia »

     

    L’agent XX

    26.06.15
    Par Juanito
    Jamie XX - In Colour

    Jamie Smith sort son premier album In Colours, un jeune homme aux bonnes fréquentations, musicien accompli, membre du groupe The XX, il est aussi un remixeur réputé, on lui doit notamment un remix intégral du dernier album de Gil Scott Heron. Belles références qui ne pouvaient que susciter l’attente et la curiosité.

    Signant du pseudo Jamie XX, son univers musical métisse ses racines pop et ses déviances électro dans une belle chromatique de sons. Des œuvres empreintes des lourdes basses du dubstep aux titres taillés pour les dancefloors et le succès (Good Times), des touches de steel-drum caribéen au flow du ragga, son album a la partition foisonnante entre dark et paillette. Et si ses deux acolytes de The XX sont présents sur plusieurs morceaux, In Colours est une rupture électro consommée et assumée.

    Jamie XX « In Colour » (2015, Young Turks)

    « Loud Places »

    « Girl »

    « I Know There’s Gonna Be (Good Times) »

    « Obvs »

    Le clip de Loud Places (feat. Romy)

    Tags :
     

    SelFies_01

    25.06.15
    Par Max Flash
     

    Filles Sans Fard

    23.06.15
    Par LRC

    Issu de la scène indé de Los Angeles, Warpaint s’est rapidement distingué avec un son pop sous éther assez réussi. Toujours conscient de l’équilibre fragile entre grâce et sucrerie, le groupe a su trouver le chemin. Et puis le responsable marketing de leur label Rough Trade est content : il n’y a que des filles […]

     

    L’Ouest Sauvage

    19.06.15
    Par Juanito

    L’ouest sauvage avec ses rudes fermiers s’échinant au labeur et se dressant face au danger, l’ouest légendaire avec ses hommes sans foi ni loi faisant parler la poudre et couler le sang. Cette terre d’aventure, vous l’avez reconnue, c’est la Normandie des années soixante! Théâtre pastoral et rural du film La Horse de Pierre Granier-Deferre, […]

     

    Mélodies Qu’elles Sonnent

    17.06.15
    Par Juanito

    Polytraumatisée et hospitalisée une année à la suite d’un très grave accident, c’est avec la musicothérapie que cette pianiste de formation se reconstruira. Une renaissance d’où écloront ses premières compositions, petites graines plantées dans la partition qui trouveront leur chemin jusqu’au terroir fertile du label Verve, vénérable AOC du jazz qui produira le premier album […]

    Tags :
     

    LAST PODCAST

    umpodcast37-latinoide
    El Freeman - LatinoiD
    Latin House simply at its best

    >>> Voir les autres podcasts

    Nous sommes ouvert à toutes les suggestions et idées. Vous pouvez nous joindre à l'adresse email

    contact @

    ultramagnetique.com

    Ultramagnetique Labels
    ON AIME LES
    LABELS
    blood and Fire Blue Note Because Music Motown Jazzman Records Soundway Chess Records Ubiquity Records Verve Tru-Thoughts Vampisoul Kompakt Crammed Discs Go Beat Studio One Soul Jazz Records Capitol Records Trojan Stax Light in the Attic Brunswick Records No Format Freude am tanzen Real World Born Bad Records Infiné Rough Trade